Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

J’aime, j’aime pas…lire!

Quand on joue à « j’aime-j’aime pas » avec des enfants, on est fixé très vite.
D’instinct ils savent ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas, voire même ceux qu’ils aiment et ceux qu’ils n’aiment pas. Jouer au même jeu avec un groupe d’adultes est une autre aventure durant laquelle le silence pèse comme un couvercle.

Devant une petite classe de CM1 où j’avais été invitée à parler de mon nouveau métier d’écrivaine, j’ai demandé : « Qui aime lire ? ». Des doigts se sont spontanément levés, séparant la classe en deux groupes, sous l’œil étonné de l’instituteur. Au groupe « j’aime pas lire » j’ai demandé qui aimait les BD ? Qui aimait faire une nouvelle recette de gâteau au chocolat ? Qui aimait écouter une histoire ? Et bien vite tous les enfants se sont naturellement retrouvés ensemble dans le groupe « j’aime lire ».
Ils avaient l’air très heureux, l’instituteur aussi.

Pour animer une classe d’enfants, il n’y a aucun effort à faire, ils vous guident par leur spontanéité, leur curiosité, leur enthousiasme, sur le bon chemin. « Est-ce que vous écrivez des livres pour les enfants ? » me demanda tout de suite une petite fille. Il me parut tout à fait judicieux de leur demander ce qu’était un livre pour enfant, les réponses fusaient : beau- écrit gros – sans mots compliqués mais un petit peu quand même pour apprendre de nouvelles choses – avec des images – pas trop épais. Je fus fière de leur annoncer que selon cette définition j’écrivais bien des livres pour enfants, petits et grands.

J’ai toujours lu, beaucoup, mon enfance solitaire m’y a naturellement poussé. Mes livres étaient mes meilleurs amis : à chaque déménagement, ils trouvaient une place dans les cartons préparés à la hâte par mes parents. Je les retrouvais à l’arrivée, ils me permettaient, fidèles, de supporter les incessantes explosions des décors de ma vie.

Les livres ont laissé en moi, par plaques sédimentaires successives, une foule de scènes, de personnages, d’odeurs, de couleurs un peu comme les bons repas nous laissent, sans faire de bruit, des vitamines qui nous tiennent debout.

Depuis que j’ai osé prendre ma propre plume, que ce soit pour écrire des discours d’anniversaire, des livres ou les articles de ce blog, je ne fais que rendre les mots des lectures qui m’ont nourries, d’abord à la petite cuillère puis dès l’adolescence à grande lampée.

Alors oui, j’ose le dire : j’aime lire, j’aime les gâteaux au chocolat et j’aime la vie.

Et vous, qu’aimez-vous lire ?

Avec toute ma douceur!

Qu'en pensez-vous?