Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

J’aime quand l’hiver ressemble à l’hiver…

L’aube se lève sur un matin déjà éclairé : la terre blanche a gardé sa lumière durant toute la nuit, faisant de mon décor familier un nouveau territoire.
Depuis deux jours, les flocons sont venus un à un se poser sur les branches graciles ou massives et ont fini par avoir le dessus. Rien n’échappe à leur présence. Tout ploie comme si ces kilos de coton pouvaient avoir une autre réalité que leur extrême légèreté.

Hier je suis rentrée à pied, traversant des rues méconnaissables sous un feu nourri de boules de neige ajustées. Des adultes aux yeux brillants jouaient aux enfances d’autrefois. Les luges étaient de sortie. C’était noël sous les étoiles.

J’aime quand l’hiver ressemble à l’hiver, quand chaque période me rappelle la chance que j’ai de vivre dans la ronde des quatre saisons, avec chacune ses couleurs, ses odeurs, sa clarté.

J’ouvre la fenêtre pour lancer quelques miettes et morceaux de beurre à ceux qui ont encore la science de traverser ces froidures depuis leurs nids ou leurs terriers. La fête se déroule vite, tout se voit bien sur la nappe blanche.

J’ai l’impression d’être dans un tableau de Corot, un de plus. Le maître l’eut signé sans hésiter et aurait fait profiter, comme il le fit si souvent, du poids de ses cinq lettres, une veuve éplorée ou quelques élèves dans le besoin. Sa générosité instinctive et délicate a fait de lui un étrange peintre présent, tout autant à travers ses vraies que ses fausses toiles, chez tous les grands collectionneurs du monde. Je ris sous cape chaque fois que mes pas m’amènent près d’un mur où il est exposé. La neige lui ressemble et lui rend hommage aussi surement que les musées.

Je crois qu’une fois de plus la nature répond à sa façon à tous les alarmistes : il n’y a plus d’eau ! Il n’y a plus d’hiver ! Il n’y a plus de jeunesse ! Que de bêtises entendons-nous : il y a de tout, si nous ne le voyons pas, c’est qu’il est grand temps d’ouvrir les yeux…

Avec toute ma joie,

4 Réponses
  • PY
    février 8, 2018

    Merci Isabelle pour ces quelques mots sur ces belles lumières d’un hiver qui ressemble à l’hiver , surtout pour ceux qui ne vont pas dans les Alpes ..Affectueusement PY

    • Momig
      Momig
      février 8, 2018

      Quand tu ne vas pas à la neige, la neige vient à toi….Bisous des pistes sévriennes!

  • hovhannes
    février 8, 2018

    bravo…

    • Momig
      Momig
      février 9, 2018

      Merci Maître…

Qu'en pensez-vous?